Un peu d'histoire

    Le judo a été crée au Japon en 1882 par Maître Jigoro Kano.
Chétif, ce jeune homme mesurait environ 1m60 et pesait une quarantaine de kilos.

 

    Comme de nombreux compatriotes, il pratiquait le Jiu-JJitsu, art martial enseigné par les descendants des samouraïs. Mais la violence omniprésente de cette forme de combat ne lui convenait guère. C’est pourquoi il fonda le judo et l’institut du Kodokan.


    Jigoro Kano reprit certaines formes du jiu-jitsu pour développer son propre art. Il étudia les techniques de projection et d'immobilisation, ainsi que les luxations portées au niveau du coude. Maître Kobayashi reprit quant à lui les techniques de frappe pour développer le karaté, tandis que Maître Ueshiba exploitait les esquives et luxations pour créer l'aïkido.


    Jigoro Kano développa de nombreuses nouvelles techniques, en suivant toujours les mêmes principes: esquiver, utiliser l'énergie de l'adversaire et son mental pour l'emporter. Il ne lui restait plus qu'à donner
un nom à ce nouvel art martial. La légende dit que c'est en hiver qu'il trouva la solution. Méditant dans son jardin, il entendit le bruit des branches d'un arbre robuste qui craquaient sous le poids de la neige. Puis, un bruit étouffé retint son attention: les branches d'un cerisier avaient plié, faisant ainsi tomber la couche de neige. Cette image collait parfaitement à l'idée que suivait Jigoro Kano dans l'élaboration de ses techniques. Il décida donc de baptiser son art JUDO (JU = souplesse, DO = voie), autrement dit "voie de la souplesse".


    Jigoro Kano s'investit pleinement dans la propagation de son art martial. Il diffusa son enseignement hors des frontières japonaises. Il fit même partie du comité du CIO, et réussit ainsi à promouvoir le judo, qui devint discipline olympique en 1964.


    Le judo est accessible à tous, indépendamment de l'âge, du sexe ou des aptitudes physiques. C'est aussi un bon moyen pour apprendre la maîtrise de soi. Le judo est actuellement pratiqué par plusieurs millions d'hommes et de femmes à travers le monde.